Article(s) tagué(s) ‘poem’

Parce que sous la pluie, j’aime! / Because the rain, I like!

Samedi 3 septembre 2011

[Préface]

J'avais tellement envie d'un bol de Phö et c'est sur un coup de tête que je suis allé sur Paris 13. Une fois rassasié, je suis allé en direction de Bercy, "cours saint Emilion" pour être précis et cela dans l'optique de voir "Comment tuer son boss".

En sortant du métro, il s'est mis à pleuvoir, je voyais les gens courant, cherchant le premier abris. Quant à moi, j'avais tellement attendu ce temps que j'ai pris plaisir à marcher sous la pluie. Arrivé au cinéma, je me suis dit que "Un jour" était plus adapté à ce temps. Hé oui, ca va être la troisième fois que je vois ce film et avec autant de plaisir.

I really want to eat a Phö (Asian soup). For my satisfaction I went to go Paris 13. After filling my stomach, I took a subway to go "Cours Saint Emilion" (Bercy village) and to see "Horrible Bosses".

But I'm out of subway, the weather changed, it's rained. I see people to escape a rain, seeking shelter. But, I took advantage of that time to watch the rain. Finaly, come the cinema, I decided to see "One day". I know, it's just my 3rd times. But, it's really a pleasure for me. I Love this movie!

Création: 3 Septembre 2011, 23:09

[Parce que sous la pluie, j'aime!]

Je t'ai tellement attendu,
Attendu que tu viennes montrer ton joli minois.
Balayer ce soleil, par tes larmes passionnées.

Oui, parce que, c'est sous la pluie que j'aime m'exprimer.
C'est avec toi que je souhaite partager mes mots.
Car, ici, je t'ai rencontré pour la première fois.

Je ne cesserais ni un jour, ni une année, ni une éternité,
D'arrêter de penser à toi,.
Sous cette pluie, je n'ai qu'une envie.

Te revoir et m'évader.

 

[Because the rain, I like!]

 

I've waited so long,
Wheras you come show your pretty face.
Sweep the sun by your passionate tears.

Because, it's under the rain that I love to express myself.
With you, I want to share my words.
Fore here, I met you for my first time.

I don't cease one day, one year or an eternity,
To stop thinking about you.
Because, my desire under this rain.

See you and escape far away.

Commentaires fermés

It’s time to go

Mercredi 31 août 2011

Création: 31 Aoû 2007, 09:48
Correction / Traduction : 30 Aoû 2011, 20:14

 

[It's time to go]

Parfois, le temps se languit,
Parfois, il coule sans rien ne se passe.

Mais quand arrive le moment du départ,
Il part avec joie et entrain.

 

[It's time to go]

Sometimes, time drag,
Sometimes, it flows without nothing happens.

But when the moment of departure,
It starts with joy and enthusiasm.

Commentaires fermés

Trop de gourmandise, tue la gourmandise !

Mardi 30 août 2011

Création: 31 Aoû 2007, 09:47

[Trop de gourmandise, tue la gourmandise !]

Ambitieux, qui aime croquer !
Ouvrez vos bouches pour de petites bouchées.
Comblez vos panse en tant et en heure.

A trop en vouloir, les choses disparaissent.
On y gagne que de la douleur et les pleures.
La gourmandise se déguste, elle ne s'abuse point !

Commentaires fermés

1,2,3, nous irons aux bois

Lundi 29 août 2011

[Préface]

J'avais envie de faire un petit texte rigolo sur les contines de notre enfance. Et, j'ai eu l'image du chaperon rouge en tête. Quelques minutes après, j'ai vite donné un sens à cette image.

I wanted to do a funny little text on the story of our childhood. And I had the image of Red Riding Hood in mind. Within minutes, I quickly gave meaning to that image.

Création: 31 Aoû 2007, 09:44

[1,2,3, nous irons aux bois]

Toi qui te caches derrières les bois,
Sort de l'ombre pour inspirer confiance !

Tire ton sourire pour ranger tes crocs.
Prends tes gants pour cacher tes griffes.

Lève ta gueule pour admirer cette lune.
Baisse ta queue pour inspirer le calme.

Ainsi viendra le chaperon rouge.

 

[1,2,3, we will go to the woods]

You who hide behind the wood,
Out of the shadows to inspire confidence!

Draw your smile to store your fangs.
Take your gloves to hide your claws.

Raise your face to see that moon.
Down your dick to inspire calm.

So will the Red Riding Hood.

Commentaires fermés

Tant de chose se brise / So much breaks

Lundi 29 août 2011

Création: 31 Aoû 2007, 09:25

[Tant de chose se brise]

J'aurais aimé tant te dire à ce moment là.
Mais les mots m'ont manqué.

Submergé par mes émotions,
Je n'ai pas su m'exprimer.

Quand j'y repense, la douleur me brise.
Tel un voile déchiré, je suis.

Plus que toute autre chose,
Je voulais t'aimer.

 

[So much breaks]

I wish so much to tell you at this time.
But words fail me.

Overwhelmed by my emotions,
I couldn't express myself.

Looking back, the pain breaks me.
Like a wall flops, I am.

More than anything else,
I wanted to love you.

Commentaires fermés

Idéologie profonde / Deep ideology

Vendredi 26 août 2011
Création: 31 Août 2007, 09:37
Mise à jour: 25 juiller 2011, 21h38

[Idéologie profonde]

Après la pluie, la terre ruissèle de boue. Boulversant les idées.
Mais moi, sous cet arbre, je suis resté loin des intempéries.

Tempête qu'advienne, rien ne changera,
Tant que je serais enraciné au profondeur de mes pensées.

 

[Deep ideology]

After the rain, the land flowing with mud. Changing ideas.
But, under the tree, I stayed away from the elements.

Coming storm, nothing will change!
As long as I rooted deep in my thoughts.

Commentaires fermés

L’insensé / The fool

Vendredi 26 août 2011

[Préface]

Parfois on perd la lucidité, parce que l'on est resté à l'écart. Ou peut être parce que nous sommes resté fixé sur nos idées, une idée. On deviens fou, on fait des choses que l'on aurait jamais fait auparavant. C'est comme passer le la lumière à l'ombre. Le changement est radical. C'est dans ce sens que va ce poème.

Sometimes we lose lucidity, because we stayed away. Or maybe because we stayed attached to our ideas, an idea. We get mad, you do things that would have never done before. It's like the light switch in the shade. The change is radical. My poem is built-in the sense.

Création: 31 Aoû 2007, 09:25
Correction: 25 Août 2011, 21:30

[L'insensé]

Resté tapis trop longtemps à l'ombre,
J'ai perdu ma lucidité.

A l'abris de la lumière,
Rien n'a plus de sens.

J'ai du mal à saisir tout court,
Les mots n'expriment plus grand chose.

 

[The fool]

Remain hidden in the shadows for too long,
I lost my lucidity.

At the shelter of the light,
Nothing has more meaning.

I can't understand,
The words no longer express much.

Commentaires fermés
Tags: , , ,
Classé dans poem, poème |

Loin de l’ombre / Far from the shadows

Jeudi 25 août 2011

[Préface]

J'avais envie d'exprimer l'évasion au moment où j'ai écris ce texte. Donc, voilà c'est fait! / I wanted to express the escape when I am writing this text. So that's it!

 

Création: 31 Aoû 2007, 09:25

 

[Loin de l'ombre]

Dans mes soupirs, tête baissé,
Je n'avais qu'une envie.
Ressentir la chaleur de ce ciel bleu.
Sentir la fraicheur du vent.
Partir! Découvrir d'autre horizon.

Perdu dans mes songes malgré moi.
Je berçais du regard ce mirage.

Soudainement, je levais ma tête.
Le soleil m'éblouissait les yeux.
Je me suis senti soudainement envahit.
Mes pieds trempés dans le sable chaud.
L'eau brillait d'un éclat de couleur turquoise.

Cet été, j'étais loin de tout…
L'esprit libre !

 

[Far from the shadows]

In my sighs, head down,
I had one wish.
Feel the warmth of the blue sky.
Feel the freshness of the wind.
Go! Discover new horizons.

Lost in my dreams in spite of myself.
I rocked the look the mirage.

Suddenly, I lifted my head.
The sun dazzled the eyes.
I felt suddenly invaded.
My feet soaked in the hot sand.
The water shines turquoise.

This summer I was away from it all …
The free spirit!

Commentaires fermés

Sourire / Smile

Mercredi 24 août 2011

[Préface]

Quand je regarde mes neuveux, quand je vois leurs sourires. Je me dis qu'ils rayonnent de joie. Il vive l'instant présent sans se soucier de rien. C'est la que l'on se rend compte que la joie et le bonheur ne tiens à pas grand chose. C'est ce sentiment de vie que je voulais vous partager à travers ces mots.

When I look at my nephews, when I see their smiles. I say they radiate joy. There live the present moment without worrying about anything. This is where we realize that the joy and happiness doesn't much like to. It's this sense of life I wanted to share through these words.

Création: 31 Aoû 2007, 09:30

[Sourire]

Petite et innocente,
Pleine de vie et de joie.
Elle exprime si facilement ces rêves.
L'enfance est remplit d'espoir.

Finalement, c'est elle qui remplit la bouteille vide que je suis.
Elle a su décrocher un sourire de mes lèvres.

 

[Smile]

Small and innocent,
Full of life and joy.
It expresses the dreams so easily.
Childhood is filled with hope.

Finally, it's she who fills the empty bottle that I am.
She was able to get a smile from my lips.

Commentaires fermés

Peu à peu elle s’essouffle / Little by little she runs out of steam

Mardi 23 août 2011

[Préface]

Parfois dans un couple, il y'en a un qui a tendance à accélérer le pas dans tout ce qu'il fait. Au quotidien, cela devient très vite difficile pour l'autre personne, surtout s'il y'a un écart de rythme de vie. Et finalement, on finit par mourir et ne plus pouvoir suivre notre moitié. C'est ce sentiment là que je voulais faire passer au gens. Parce qu'un couple, c'est une décision à deux, un choix à deux, un rythme à deux, … C'est aussi accepté les défauts de l'autre et reconnaitre ces qualités. Hé oui, c'est un travail à deux.

Sometimes in a relationship, it's that tends to accelerate the pace in everything he does. In everyday life, it quickly becomes difficult for the other person, especially if there's a difference of lifestyle. And finally, you end up dying and not being able to follow our half. It's this feeling I wanted to share with a people. Because a couple is a decision for two, a choice to two, a rhythm with two … It also accepted the faults of others and recognize these qualities. Yep, it's a work in pairs.

 

Création: 31 Aoû 2007, 09:25
Correction: 22 Août 2011, 21:31

 

[Peu à peu elle s'essouffle]

A courir à droite et à gauche,
Devant et derrière elle,
Elle m'a perdu du regard.

La première fois, c'était sur ce pont.
Elle perdit connaissance,
Alors que j'étais sur l'autre rive.

Un soir sous la douche,
J'ai entendu la pluie tombé.
En réalité, c'était ces pas.

Essouflé de me voir courir,
Elle c'est arrêté,
Loin derrière moi.

 

[Little by little she runs out of steam]

A run to the right and left,
Front and behind her,
She lost sight.

The first time was on the bridge.
She lost consciousness,
While I was on the other side.

One evening in the shower
I heard the rain fell.
In reality it was not these.

Breathless to see me run,
She's arrested,
Far behind me.

Commentaires fermés